• youtube-square
Jean-François Simoine
 

Il étudie à Lille avec Chrystel Delaval (1er prix à l’unanimité du CRR de Lille) puis à Paris avec Michel Debost, Sophie Cherrier (1er prix de la ville de Paris), Ida Ribera (1er prix du CRR de ST Maur) et se perfectionne avec Maxence Larrieu et Michel Debost. En 1985, il se voit décerner le premier prix au concours national de Jeunes Interprètes de la Ville de Dunkerque.

Jean-François exerce ses talents de musicien dans de multiples domaines, qui sont chez lui autant de manières de servir son art :

La musique de chambre occupe une place privilégiée, que ce soit en duo avec notamment la pianiste danoise Nanna Hansen avec qui il a enregistré un CD en 2004 (distribué par musicast), en trio (flûte, alto et harpe), ou dans diverses formations plus occasionnelles avec cordes ou vents. Il est à l’initiative et collabore à de nombreuses réalisations originales. Flûtiste au sein de l’Orchestre Symphonique de l’Aube, il pratique aussi avec passion la direction d’orchestre : direction de l’Ensemble Instrumental Musiques d’Autan pendant 10 ans, avec lequel il a enregistré l’Histoire du Soldat de Stravinski (2002), et direction de l’orchestre symphonique du conservatoire de Troyes. Il a réalisé de nombreux arrangements d’œuvres du répertoire symphonique pour des ensembles d’élèves.

Titulaire du certificat d’aptitude, il est professeur depuis 2012 au Conservatoire à Rayonnement Départemental « Marcel Landowski » de Troyes, et dispense aussi son enseignement de la flûte et de la musique de chambre au cours d’académies d’été (en collaboration avec Béatrice depuis 2013).

Béatrice Guillermin
 

Béatrice Guillermin  découvre la harpe dès l’âge de 5 ans à Lyon avec Germaine Lorenzini.

En 1984, au terme de ses études au conservatoire national de région de Lyon, elle entre très jeune au conservatoire national supérieur de musique de Paris où elle obtient un premier Prix de harpe et un premier Prix de musique de chambre. Elle est également lauréate des fondations Yehudi Menuhin, Georges Cziffra ainsi que du Zonta club de France.

 

Le talent de Béatrice Guillermin reçoit sa plus grande reconnaissance en 1992, lors du U.S.A. International Harp Competition ; seule finaliste française, elle remporte le deuxième Prix.

Ce brillant succès lui permet de se produire en soliste  au sein des plus grands festivals en France et à l’étranger.

De 1994 à 1999, elle a occupé le poste de harpiste solo à l’orchestre de la Garde Républicaine de Paris.

Depuis de nombreuses années, Béatrice Guillermin consacre également une grande partie de son temps à la pédagogie; titulaire du C.A., elle enseigne actuellement au C.R.R  de Saint-Maur et participe régulièrement à des académies d’été ainsi qu’à des Master-classes en France et à l'étranger.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now